SOS medecin casablanca 2save

Just another Blogvie.com weblog

Le mal du siècle : burn out

Classé dans : Uncategorized — sosmedecincasablanca at 11:28 on Lundi, janvier 9, 2017

aider-pic2.jpg

C’est dans les années 1970 que pour la première fois, Herbert Freudenberger, psychanalyste et praticien, employa le terme de «burnout » pour décrire cette brûlure interne, conséquence du stress ressenti par des personnes exerçant des professions aidantes.

Portées par des idéaux élevés, ces personnes surinvesties, dévouées jusqu’au sacrifice, s’effondraient quand elles se heurtaient à un mur, quand elles prenaient conscience qu’elles ne pouvaient par atteindre leurs objectifs.

Par la suite, on en distingue plusieurs formes au sein de ces professions aidantes :

*le « burnout » d’épuisement : le sujet remplit parfaitement sa mission mais il est soumis à un stress important et reçoit peu de signes de reconnaissance,

*le « burnout » classique : le sujet travaille de plus en plus, jusqu’à épuisement, afin d’obtenir la reconnaissance et la gratification nécessaires à ses yeux pour supporter le stress et la pénibilité ressentis.

De nos jours, la pression du rendement et celle suscitée par les nouveaux modes de communication font de nouvelles victimes (absence de frontière entre vies professionnelle et privée, sollicitations permanentes réduisant le temps de repos, rythme de travail modifié).

Que ce soit sur un plan juridique ou sur un plan médical, il est donc important de distinguer le « burnout » compulsif, lié à une forme d’addiction au travail, du « burnout » organisationnel puisqu’une organisation d’entreprise peut favoriser une situation d’épuisement professionnel (« il faut en faire toujours plus ») ou de « bore out » (seules les tâches insignifiantes sont laissées aux collaborateurs).

Notons la différence avec le bore out, syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui : le sujet est confronté à un travail monotone, sans intérêt, ne présentant aucun défi. Il en résulte pour le collaborateur une insatisfaction professionnelle, un ennui, un état d’épuisement et une faible estime de soi. Le bore out a été présenté par deux consultants suisses, Peter Werder et Philippe Rothlin dans « Diagnosis Bore out ».

-Prévention anti-burn-out

La sur-médiatisation du « burnout » et les informations diffusées pourraient induire le public en erreur.

Afin d’éviter toute confusion, les médecins à domicile de SOS médecin casablanca insistent sur le fait que la prévention des risques psychosociaux n’est pas la prévention de maladies, la détection/le dépistage de pathologies sont des actes médicaux qui relèvent de la médecine.




 


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6 articles | blog Gratuit | Abus?